Une « haie morte » ou « haie sèche » dans le jardin.

Une alternative aux lieu d'aller à la déchetterie ou de bruler la haie sèche


1
1 point
Une « haie morte » ou « haie sèche »

une haie de bois mort…Cette haie, pas ou peu coûteuse, est très simple à mettre en place. Dès son implantation dans le jardin individuel ou collectif, elle va servir de havre pour la biodiversité locale, de brise-vent pour les cultures et de réservoir à matière organique. À terme, une véritable haie vive s’établira et prospérera.

Une alternative aux lieu d’aller à la déchetterie ou de bruler 😉

Une « haie morte » ou « haie sèche » (dead hedge ou encore brushwood fences quand il s’agit de clôtures en paillage cousu) pour les anglophones) est un andain de branches mortes assez long et épais pour être aussi efficace qu’une haie comme abri ou barrière (le long d’une route, d’un cours d’eau, d’une propriété, d’une parcelle cultivée ou d’élevage, etc. ). Ces branches peuvent provenir de la taille de haies ou de coupes forestières ou de tailles d’entretien d’arbres têtards, d’alignements, etc.

Quand ces « haies » sont soigneusement plissées ou entrelacées, on les nomme parfois « haies de Benjes », du nom d’un promoteur de cette technique, Hermann Benjes, un écologue allemand qui, à la fin des années 1980, a décrit et promu une forme de palissage réalisée avec du bois mort.

Comment utilisé le bois mort.

La technique consiste à entasser des branchages de bois mort, des racines, des rameaux à l’horizontal entre des piquets en bois ou en métal jusqu’à un mètre de hauteur. Certes, ce type d’aménagement demande un peu d’effort au moment de la construction, mais il remplira bon nombre de rôles ensuite.

L’idée d’Herman Benjes est de créer les conditions propices à l’établissement d’une haie variée naturellement constituée d’essences locales. Il faudra par contre être patient le temps que la haie se mette en place.

Les graines contenues dans les déjections des visiteurs de la haie (petits mammifères, oiseaux, …) ensemenceront l’amas de branchages avec les graines d’espèces végétales environnantes. La haie sera donc constituée des espèces végétales des alentours.

Par ailleurs, cette haie peut servir de tuteur, de support aux potirons, concombres, melons, ou à la capucine par exemple.
Enfin, ces haies mettent les cultures à l’abri des vents mais retiennent aussi les feuilles mortes et servent donc de réservoir de matière organique à proximité des zones cultivées…


T'aime ça? Partage avec tes amis!

1
1 point

Quelle est votre réaction?

confus confus
0
confus
hate hate
0
hate
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
2
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
1
win
GoJardin

Un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choisissez un format
Jeu quiz
Série de questions avec les bonnes et les mauvaises réponses visant à vérifier les connaissances
Article
Texte formaté avec incorporations et visuels
Modèles
Téléchargez vos propres images pour créer des mèmes personnalisés
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Image
Photo ou GIF
Gif
GIF format