dans , ,

Surexploités, érodés, compactés, nos sols crient famine

source

Monsieur Poffet

Surexploités, érodés, compactés, nos sols crient famine. Et pourtant, en 1971 déjà, des paysans bio tiraient la sonnette d’alarme !Vacarme

Le « non labour » un impact positif et confirmé

62 études scientifiques comparant les pratiques de travail des sols agricoles dans le monde et conclut à un avantage.

Les chercheurs du collège d’agriculture de l’Université d’Illinois ont voulu en avoir le cœur net.

Est-ce  que les comparaisons entre méthodes de labours faites dans les fermes  du Midwest sont aussi valables pour le reste du monde ?

Les États-Unis sont en effet en train de se passer à grande vitesse du labour.

Outre les évidentes économies en fuel et en matériel, la technique s’est avérée extrêmement rentable.

 »  Aider le sol à remplir ses fonctions permet de mieux faire pousser les  récoltes tout en maintenant une haute qualité remplissant des buts  écologiques, assure Stacy Zuber, principale auteure de l’article paru  dans Soil biology and biochemistry.

Ce microcosme aère le sol, décompose les résidus des végétaux et les transforme en matière organique de nouveau assimilable par les plantes.

Résultat  : Partout, les sols sous labour ont une activité et une masse  microbienne; ainsi qu’une activité enzymatique bien inférieure aux sols  non labourés.

Ce post a été créé avec notre agréable et facile formulaire de soumission. Créer votre post!

Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Laisser une Réponse

Un Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Un plongeur convainc une pieuvre d'échanger sa maison

COMMENT PLANTER, CULTIVER ET RÉCOLTER DES AVOCATS

Comment faire pousser un avocat. Planter, Cultiver et Récolter